Huawei envisage d’éviter les sanctions en passant au logiciel

Le fondateur et PDG de Huawei, Ren Zhengfei, aurait exhorté le personnel du géant chinois de la technologie à transformer l’entreprise en une force logicielle majeure afin d’atténuer l’impact des sanctions américaines dévastatrices. Dans une note interne consultée par Reuters, Ren dit que Huawei devrait se concentrer sur les logiciels car le secteur «échappe au contrôle américain et nous aurons une plus grande indépendance et autonomie».

Huawei est actuellement incapable de produire en masse une grande partie de ses produits matériels en raison des sanctions interdisant aux entreprises américaines de faire affaire avec lui. La société a stocké des puces et des composants dans le but d’atténuer les sanctions, mais les réserves sont limitées et dans certains cas seront rapidement obsolètes. Huawei est également bloqué dans l’utilisation des applications et services Google sur ses smartphones. L’administration Biden n’a pas suggéré d’annuler les sanctions de l’ère Trump, bien que les États-Unis aient relâché leurs mouvements contre d’autres entreprises chinoises comme Xiaomi et TikTok.

En raison de ce climat, Ren aurait déclaré aux employés que Huawei devait se concentrer sur des logiciels, notamment MindSpore, sa plate-forme d’IA dans le cloud et son système d’exploitation HarmonyOS pour divers appareils. La société prévoit de concurrencer sur les principaux marchés autres que les États-Unis. «Une fois que nous dominons l’Europe, l’Asie-Pacifique et l’Afrique, si les normes américaines ne correspondent pas aux nôtres, et que nous ne pouvons pas entrer aux États-Unis, alors les États-Unis ne peuvent pas entrer sur notre territoire», a écrit Ren, selon Reuters.

Il ne faudra peut-être pas longtemps avant qu’une partie importante de la stratégie logicielle de Huawei ne soit révélée. Aujourd’hui, la société a envoyé une image promotionnelle sur WeChat pour annoncer une annonce majeure liée à HarmonyOS pour le 2 juin. Le système d’exploitation n’a pas encore été lancé sur les smartphones, l’objectif initial étant les appareils IoT et les téléviseurs lors de sa sortie anticipée.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *