Le PDG de Huawei veut parler au président Biden

Le fondateur et PDG de Huawei, Ren Zhengfei, a appelé à une réinitialisation des relations entre les États-Unis et le géant chinois de la technologie. S’adressant aux médias internationaux en Chine pour la première fois depuis plus d’un an, Ren a exprimé sa volonté de parler avec le président Biden et a déclaré qu’il espérait une «politique ouverte» de la nouvelle administration.

« Je serais ravi de recevoir de tels appels téléphoniques et le message porte sur le développement conjoint et le succès partagé », a déclaré Ren dans des commentaires officiellement interprétés rapportés par CNBC, l’AFP et le Message du matin de la Chine du Sud. «Les États-Unis veulent une croissance économique et la Chine veut également une croissance économique.»

«Si la capacité de production de Huawei pouvait être étendue, cela signifierait davantage d’opportunités pour les entreprises américaines de fournir également», a poursuivi Ren. «Je pense que cela sera mutuellement bénéfique. Je pense que (la) nouvelle administration garderait à l’esprit ces intérêts commerciaux au moment de décider de sa nouvelle politique. Nous espérons toujours pouvoir acheter de gros volumes de matériaux, composants et équipements américains afin que nous puissions tous profiter de la croissance de la Chine. »

Huawei est actuellement incapable de faire des affaires avec des entreprises américaines parce que l’administration Trump l’a placé sur la liste noire commerciale du ministère du Commerce, invoquant des craintes pour la sécurité nationale. Entre autres problèmes, cela signifie que Huawei ne peut pas obtenir de licence Android auprès de Google, ce qui entrave gravement son activité de smartphone en dehors de la Chine.

Cela a incité Huawei à vendre sa filiale Honor afin de protéger la marque et de lui permettre de continuer à produire des smartphones, mais Ren a rejeté les rumeurs selon lesquelles Huawei pourrait faire de même pour sa propre division de smartphones. «Nous avons décidé que nous ne vendrons absolument pas nos appareils grand public, notre entreprise de smartphones», a-t-il déclaré.

Ren aurait également qualifié l’iPhone 12 de «meilleur smartphone du monde» et déclaré qu’il avait aidé à défendre les réseaux 5G de Huawei. «Les clients haut de gamme en Europe adorent Apple», a-t-il déclaré. « Puisque [Huawei] n’a plus de téléphones haut de gamme, les téléphones d’Apple nous ont aidés à prouver que la technologie 5G de Huawei est bonne. »

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *