Les anciens concepteurs de processeurs d’Apple se dirigent vers Qualcomm lors de l’acquisition de leur startup

Qualcomm vient d’annoncer qu’elle acquerra Nuvia pour environ 1,4 milliard de dollars. Vous n’avez probablement pas entendu parler de Nuvia, qui a été fondée début 2019. Alors pourquoi cela vaut-il autant? À cause de qui a fondé l’entreprise.

Gerard Williams III est PDG et président, John Bruno et Manu Gulati sont SVP de l’ingénierie. Les trois ont travaillé chez Apple pendant des années (deux également chez Google ensemble). Les emplois précédents incluent également ARM, ATI, AMD, TI, Broadcom et autres. Ces trois sont des vétérans de l’industrie.

Les références du PDG sont particulièrement impressionnantes. Chez ARM, il a travaillé sur les Corex-A8, A15 et autres cœurs. Plus tard, il a été l’architecte en chef du développement des processeurs et des chipsets Apple. Il a dirigé les travaux sur les conceptions de base en commençant par le Cyclone et en terminant par Firestorm. Fondamentalement, cela couvre les puces d’Apple à partir de l’A7 jusqu’à l’actuel A14 (et était probablement également impliqué dans le M1). Bruno et Gulati faisaient partie de son équipe jusqu’à leur départ en 2017.

Fondateurs de Nuvia
Fondateurs de Nuvia

Ce qui nous ramène à aujourd’hui et à Nuvia. La société dispose d’une «équipe de conception de processeurs et de technologies de classe mondiale éprouvée, avec une expertise de pointe dans les processeurs hautes performances, les systèmes sur puce (SoC) et la gestion de l’alimentation pour les appareils et les applications à forte intensité de calcul.»

Les processeurs que Nuvia a cuisinés seront utilisés dans les chipsets phares pour smartphones de Qualcomm, les puces pour ordinateurs portables et même dans les voitures (où ils alimenteront les cockpits numériques, les solutions de «réalité étendue» et plus).

En août de l’année dernière, Nuvia a publié les résultats préliminaires de son processeur Phoenix, le comparant à l’Apple A13 ainsi qu’aux offres mobiles d’Intel et d’AMD. Chaque noyau Phoenix peut consommer entre 1W et 4,5W et dans cette bande de puissance, il offre le double de performances par Watt que ses concurrents (en utilisant Geekbench 5).

Les anciens concepteurs de processeurs d'Apple se dirigent vers Qualcomm lors de l'acquisition de leur startup

Qualcomm utilise les conceptions ARM Cortex comme base de ses processeurs depuis des années. Avec l’équipe Nuvia à bord, l’entreprise peut recommencer à utiliser des conceptions en interne. Et compte tenu des antécédents des trois vétérans, Apple pourrait enfin avoir une certaine concurrence pour la couronne de performance.

Le noyau Phoenix a été conçu en pensant aux serveurs (avec 64 à 128 cœurs), mais 1 à 4,5 W est également parfait pour les smartphones. Qualcomm pourrait également utiliser un processeur de serveur, ses efforts Centriq semblent avoir échoué.

Suivez le lien Source pour lire les commentaires sur l’accord des partenaires de Qualcomm. La liste est assez impressionnante et comprend Samsung, Sony, Google, Microsoft, Acer, Asus, General Motors, Renault, Bosch, Continental et bien d’autres.

La source

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *