Test du Fairphone 3 Plus: la durabilité s’accompagne de compromis

Difficile de ne pas être charmé par un smartphone livré avec un tournevis dans la boîte, surtout quand il est aussi petit et minable que celui fourni avec le Fairphone 3 Plus. En fait, c’est le seul accessoire que vous obtenez avec le téléphone. Il n’y a pas de câble USB, pas de chargeur mural et certainement pas d’écouteurs dans la boîte.

Ce petit tournevis est une indication importante de ce que vous obtenez avec le dernier appareil du fabricant de smartphones durables Fairphone. Pour commencer, le téléphone est conçu pour être aussi réparable que possible. Il s’agit d’une version améliorée du Fairphone 3 de l’année dernière, l’un des deux seuls appareils à avoir obtenu un score de réparabilité parfait de Je le répare. Au-delà des réparations, Fairphone tente également d’utiliser des matériaux éthiques lorsque cela est possible et d’offrir de bonnes conditions de travail aux personnes qui fabriquent ses téléphones.

Ce sont tous de nobles objectifs et il est difficile de ne pas vouloir que Fairphone réussisse. Mais vouloir qu’un fabricant de smartphones réussisse signifie maintenir ses appareils à un niveau élevé, car c’est ainsi qu’il peut attirer le plus grand public et créer le plus grand impact positif.

Tenir le Fairphone 3 Plus à ces normes plus élevées peut cependant être frustrant. À 469 € / 425 £ (le Fairphone 3 Plus n’est pas disponible à l’achat aux États-Unis, mais il se convertit à environ 550 $), il est en concurrence avec le Pixel 4A (349 € / 349 £) et cette année iPhone SE (489 € / 399 £). C’est un prix bondé, un prix auquel le Fairphone 3 Plus a du mal à être compétitif.

Avant de parler du téléphone lui-même, il vaut la peine de prendre un moment pour parler de sa fabrication. Pour commencer, 40% du plastique utilisé dans sa construction est recyclé, tout comme le cuivre. Il utilise de l’or provenant de mines certifiées Fairtrade, de l’étain provenant de mines sans conflit, et Fairphone a également des initiatives pour améliorer les conditions des travailleurs d’usine en Chine. C’est beaucoup de choses auxquelles vous ne pensez probablement pas avec d’autres téléphones, mais Fairphone s’efforce d’être éthique tout au long de sa chaîne d’approvisionnement.

En ce qui concerne le produit final, cependant, la conception du Fairphone 3 Plus est basique. Ce n’est pas un téléphone conçu pour cacher sa technologie à l’intérieur d’une élégante plaque de verre ou de métal. La réparabilité dicte une conception légèrement plus volumineuse, car Fairphone laisse de la place pour toutes les vis et fermoirs en plastique accessibles par l’utilisateur. Le téléphone n’est pas non plus résistant à la poussière ou à l’eau, car cela nécessiterait l’utilisation de joints ou de colle qui gêneraient les réparations.

Vous êtes exposé à ces fonctionnalités de réparabilité simplement en configurant le téléphone. Il n’y a pas de plateau SIM accessible de l’extérieur du téléphone, vous devez donc retirer son dos en plastique, retirer la batterie amovible, puis faire glisser votre carte SIM dans un emplacement interne. Personnellement, c’était un processus nostalgique qui m’a rappelé ce que c’était que d’utiliser des téléphones multifonctions dans les années 90, mais pour d’autres, cela peut sembler un peu daté.

Retirez le dos du téléphone et vous trouverez une batterie amovible et un ensemble de vis facilement accessibles.

Une fois que vous avez retiré le dos du téléphone, vous pouvez voir toutes les fonctionnalités de conception qui ont contribué à ce score de réparabilité parfait. Il n’y a pas de colle gênante ou de vis propriétaires qui maintiennent le téléphone ensemble, juste une série de fermoirs en plastique et de vis à tête Phillips standard.

Il est charmant dans sa simplicité, mais c’est aussi un appareil à l’ancienne. Comparé à la plupart des smartphones modernes, le Fairphone 3 Plus est une plaque de plastique volumineuse. Il a de grosses lunettes au-dessus et en dessous de l’écran et un écouteur et une caméra selfie étrangement proéminents. Si vous aimez la technologie qui ressemble à la technologie, vous l’apprécierez, mais elle est loin d’être élégante.

Sur le plan fonctionnel, cette conception peut également être un peu gênante. J’ai trouvé que le Fairphone 3 Plus avait une bizarrerie de conception ennuyeuse où l’emplacement du capteur d’empreintes digitales arrière est tout simplement trop haut à l’arrière du téléphone, me forçant à réajuster ma prise pour déverrouiller le téléphone. En tant que droitier, il était également un peu étrange d’avoir à la fois les boutons de volume et d’alimentation sur son côté gauche. Là encore, mon colocataire gaucher a adoré. Fais-en ce que tu veux.

Il y a un capteur d’empreintes digitales à l’arrière, mais il est inconfortablement haut.

Oui, il y a une prise casque.

Le design mis à part, le reste de l’apparence du Fairphone 3 Plus n’est pas exceptionnel. Il dispose d’un écran LCD 1080p qui ne devient pas très lumineux avec des couleurs qui semblent un peu délavées. Son seul haut-parleur est moyen et, contrairement à beaucoup d’autres téléphones, il est placé sur le côté gauche de l’appareil plutôt qu’en bas. L’emplacement signifiait que je le couvrais accidentellement un peu moins en tenant le paysage du téléphone pour regarder des vidéos, mais plus lorsque je le tenais en portrait. Quoi qu’il en soit, vous voudrez utiliser des écouteurs ici, alors heureusement, il existe une prise casque 3,5 mm pour vous faciliter la tâche.

En termes de performances, le Fairphone 3 Plus fonctionne. Il est alimenté par un Snapdragon 632 avec 4 Go de RAM, ce qui se traduit par une puce de deux ans avec une quantité de RAM que seuls les combinés Android à budget essaient de s’en tirer de nos jours. Les bégaiements font partie de la vie avec le Fairphone 3 Plus, que vous activiez l’Assistant Google pour effectuer une tâche rapide, feuilleter les applications ou ouvrir le tiroir d’applications.

J’ai également rencontré quelques bugs ennuyeux pendant mon temps avec le téléphone. Le plus ennuyeux était que je ne trouvais pas un moyen d’importer mes contacts WhatsApp ou une sauvegarde de chat. Chaque fois que j’essayais de le faire, l’application restait bloquée dans une boucle de chargement, qui ne s’arrêtait pas après l’avoir même laissée fonctionner pendant une demi-heure. J’utilise le logiciel bêta Android de WhatsApp, mais même ainsi, je n’ai jamais expérimenté cela sur d’autres appareils. Après avoir basculé Android vers la navigation gestuelle, j’ai également constaté que les éléments de l’interface utilisateur sur l’écran d’accueil se chevauchaient. Cela rend le téléphone un peu bon marché.

Activez les commandes gestuelles et les éléments de l’interface utilisateur du téléphone peuvent parfois se chevaucher.

Les lunettes du Fairphone sont grandes.

La durée de vie de la batterie du Fairphone 3 Plus n’a rien d’exceptionnel. La plupart du temps, je terminerais la journée avec environ 40% de charge, mais c’est moi qui travaille à domicile, donc je ne fais rien qui consomme beaucoup de batterie comme la navigation. Le temps passé à l’écran variait énormément entre un minimum de trois et un maximum de cinq heures et demie. En utilisation normale, je pense que c’est un téléphone qui durera à peu près un jour, mais pas beaucoup plus.

Au moins une partie de ce matériel obsolète peut être imputée au fait que le Fairphone 3 Plus est fondamentalement le même téléphone que le Fairphone 3 de l’année dernière. C’est par conception car cela signifie que tout propriétaire de Fairphone 3 qui souhaite bénéficier du Fairphone 3 Plus ‘ Les caméras améliorées peuvent les acheter séparément en tant que modules de mise à niveau pour leur combiné existant plutôt que d’acheter un tout nouveau téléphone. C’est une réponse intéressante aux critiques que des sociétés comme Apple font face à la sortie de nouveaux téléphones chaque année, ce qui, selon les critiques, encourage les mises à niveau annuelles inutiles. C’est une caractéristique de conception admirable, mais cela crée des compromis malheureux pour le périphérique final.

Ces mises à niveau spécifiques de la caméra du Fairphone 3 Plus se concentrent sur ses nouveaux capteurs à haute résolution. La caméra arrière est passée de 12 à 48 mégapixels, tandis que la caméra selfie fait maintenant 16 mégapixels contre 8 mégapixels l’année dernière. Vous n’avez toujours qu’une seule caméra arrière, mais compte tenu de la faible résolution et de l’inutilité de nombreuses caméras secondaires, c’est probablement un compromis acceptable.

Malgré les améliorations de résolution, cependant, la qualité globale des photographies prises par le Fairphone 3 Plus finit par être correcte. Il n’a peut-être pas le prix d’un produit phare, mais il coûte toujours 75 £ de plus que le Pixel 4A, un téléphone de milieu de gamme qui offre des performances très similaires à celles de ses frères et sœurs plus chers.

En plein jour, le Fairphone 3 Plus a tendance à produire des images détaillées avec beaucoup de contraste. Ils ont du punch, mais cela peut parfois se faire au détriment des détails de l’ombre, et les images peuvent parfois sembler trop nettes. La combinaison peut créer des photographies bruyantes.

Cela est particulièrement évident dans les situations de faible éclairage, où les détails peuvent finir par être écrasés par les zones plus sombres d’une image. Cela signifie que lorsque les choses deviennent vraiment sombres, vous pouvez perdre complètement les détails.

Cependant, j’ai généralement aimé les photos que j’ai prises avec la caméra selfie du Fairphone 3 Plus.

Malgré les améliorations apportées à l’appareil photo, le Fairphone 3 Plus propose toujours un appareil photo de smartphone moyen. C’est bien en plein jour, mais vous n’obtenez pas beaucoup de flexibilité, et dans des images peu éclairées, elles peuvent finir par paraître granuleuses et manquer de détails.

Les modules de caméra améliorés du téléphone ne fournissent que des photos moyennes.

Il est faux de critiquer le Fairphone 3 Plus avec les mêmes paramètres que nous utilisons pour classer les autres smartphones, car cela fait un tel effort dans des domaines qui ne intéressent pas beaucoup d’autres fabricants. C’est vraiment remarquable à quel point il est facile à prendre ce téléphone à part, et les efforts de Fairphone pour s’approvisionner de manière éthique doivent être applaudis.

Mais tous ces efforts, aussi utiles soient-ils, ont un coût. En ce qui concerne l’appareil qui se trouve entre vos mains à la fin de la journée, vous payez plus pour moins de fonctionnalités. Les performances peuvent être buggées et lentes, et l’autonomie de la batterie et les performances de l’appareil photo sont moyennes. C’est un téléphone avec du charme, mais il est loin d’être élégant, élégant ou de l’un des autres compliments que nous lançons à propos des téléphones d’autres fabricants.

Si vous êtes quelqu’un qui souhaite une alternative plus éthique et durable à un appareil économique de 200 £, alors le Fairphone 3 Plus est à la hauteur. Il répondra à vos besoins de la même manière qu’un smartphone à petit budget en 2020, mais à un prix supérieur reflétant ses matériaux et sa réparabilité éthiques. Mais ne vous attendez pas à ce que cela rivalise avec d’autres téléphones de prix similaires. Fairphone a différentes priorités, et pour acheter l’un de ses téléphones, vous devez les partager.

Photographie de Jon Porter / The Verge

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *