in ,

La cannabis, stop à la prohibition

Ouverture de la première académie du cannabis thérapeutique

Suite à mon article sur l’inefficacité dévoilée de la prohibition du cannabis je reviens sur le sujet avec notament la nouvelle de l’ouverture en ligne de la première académie du cannabis thérapeutique https://ladct.fr/

Cette académie projette d’informer gratuitement les médecins mais aussi le personnel médical dans la compréhension, l’utilisation et la dispense de cannabis thérapeutique à leurs patients.

C’est une autre avancée dans un combat difficile et sombre que représente le cannabis en général.

Alors que des pays autorise chaque jour l’utilisation du cannabis médical, la France se permets encore un retard sur le sujet, ce qui n’est pas sans conséquences dans les avancées sur le sujet mais aussi le côté business, les lobbies sautant sur les premiers venus afin de s’imposer dans la production, la transformation et le commerce des produits dérivés nécessaires aux soins des patients.

Le cannabis médical avant, le récréatif, on verra

Si je suis pour l’ouverture des recherches et l’aide aux malades par le cannabis médical, je le suis un peu moins pour une utilisation récréative pour plusieurs raisons.

La première étant la répercussion sur le retrait d’une économie qui fait vivre des quartiers entiers, si l’argent est utilisé à des fins diverses, c’est surtout le commerce interne aux quartiers qui en patira et là où les jeunes avaient une source de revenu se verront sans le sou du jour au lendemain, les obligeants à chercher la facilité de gagner de l’argent ailleurs et le plus court chemin est le cambriolage et le braquage, la question étant de savoir où ils vont commettre ces délits et je suis prêt à prendre le pari que ce ne sera pas dans leurs quartiers.

La seconde étant la main mise par un gouvernement qui s’essaiera à en tirer que du profit, de ce côté on risquerait de ce retrouver avec des produits, soit, de meilleure qualité mais aussi sur taxé comme à leurs habitudes et si le produits reste plus cher au marché légale qu’au marché noir, les consommateurs iront tout de même se livrer dans les « fours ».

Des alternatives?

je n’ai pas de solution parfaite, j’essaie de suivre l’évolution des sujets tout en restant concentré sur l’avancement sur le cannabis thérapeutique en France.

Pour plus d’informations

vous pouvez vous renseigner sur les sites suivants

le cannabiste

norml

Votez

0 points
Upvote Downvote

Minuscule, une histoire de court métrage

Résultats du tirage du loto du lundi 11 février 2019